Défi: Semaine 1

Première semaine, premières actions…

Tous les experts en organisation et rangement sont unanimes, la première étape d’une vie plus organisée est le désencombrement….

Mot barbare s’il en est!! Surtout pour moi, accumulatrice compulsive. Comme je vous l’expliquait précédemment, l’ordre est loin d’être ma tasse de thé, et ce, même si au fond de moi j’en rêve.

Pourquoi j’en rêve ?

Je le sais, je le sens au fond de moi, un lieu de vie rangé, organisé et désencombré permettrait à mon cerveau de se reposer.

Il parait qu’un espace encombré induit un champ visuel encombré et que cela sous-entend un cerveau encombré. Notre cerveau est donc moins concentré sur les tâches qu’il a à accomplir, ceci augmente notre stress, et bien entendu notre fatigue générale…. Ah ah, serait-ce un début de piste pour expliquer mon état de fatigue constant ????

 

Bon, les bases étant posées, je suis maintenant convaincue du bienfait de désencombrer mon intérieur (maison ET cerveau) ; il ne me reste plus qu’à mettre tout cela en pratique…. Gloups !

Par où commencer ?

Il me faut donc un plan d’attaque, on n’escalade pas le Mont Blanc sans préparation préalable !! Et non, je n’exagère pas, je vois la tâche qui m’incombe comme la plus haute montagne française !

Alors action, je m’arme d’une feuille de papier, d’un stylo et … je me pose dans mon canapé !

S’en suit une liste de ce que mon projet « désencombrement » comprend :

Une liste de chaque pièce de la maison et les actions détaillées de ce qu’il y a à faire.

Je vais donc commencer cette semaine par les chambres des enfants, et oui, il faut bien commencer quelque part, donc pourquoi pas là !! Les grands seront partis prenante du projet, je ne peux décemment pas jeter leurs affaires dans leur dos, pour la petite, pas de questions, je gère !!

Dans les chambres, je vais tenter d’utiliser la méthode Konmari (que je détaillerai dans un autre article) ; mais en substance en ce qui concerne les chambres et les affaires des enfants : 1 – le linge, 2 – les livres et 3 – le reste.

Comment s’est passé cette première semaine dans les chambres ?

Tout a été mis en trois tas :

A garder (et donc à ranger)

A jeter

A vendre ou donner

Après avoir sorti des pièces des montagnes de sacs poubelle qui sont partis directement dans les poubelles adéquates (si, si, même là il faut trier ; promis un jour je vous raconte ma visite du centre de tri à côté de chez moi !), après avoir fait plus de lessives en une semaine qu’habituellement en deux mois, après avoir rangé les affaires que chacun souhaitait garder, je me retrouve face à mon troisième tas « à vendre ou donner »

Le tas est conséquent : vêtements trop petits ou qui ne plaisent plus, livres et jeux, bricoles….

Pour certaines affaires, je sais comme une évidence à qui les donner, certains vêtements partent aux cousins cousines, quelques jeux aussi. Mais pour la grande majorité, je coince. La plupart des affaires des enfants ont une histoire, sont porteurs d’affect, donc je ne peux pas me résoudre à les jeter, et puis, quel gâchis !!

Je regarde le tas et « calcule » le prix, j’aimerai les vendre… au final je me souviens d’avoir lu un article concernant les affaires dont on souhaite se débarrasser, mais qui pourrait encore servir à autrui. Tant que ces affaires restent dans la maison, on sait qu’elles sont toujours là, et onc elles continuent à nous encombrer l’esprit.

Je prends mon courage et mes affaires à deux mains, direction « le comptoir du réemploi » situé au sein de la déchèterie, et je vide tout !

Bon, ce n’est pas facile, mais au final, j’ai réussi, je ne me pose plus aucune question vis-à-vis de ces objets, je n’aurai pas besoin de mettre d’annonces à droite à gauche, pas besoin de gérer les questions, les faux plans, les négociations sur le prix, la livraison…. Et bien à défaut d’argent, que de temps gagné.

Pour les livres, j’avoue avoir triché, j’ai pour l’instant tout mis dans des cartons pour pouvoir tout trier lorsque je vais m’occuper de tous les livres de la maison

Bilan de cette première semaine : Les enfants ont des chambres beaucoup plus agréables à vivre, sans tas d’objets et de vêtements recouvert de poussière. Le couloir devant les chambres n’est plus praticable, il contient tout ce que moi, je souhaite garder ou trier, et qui est sorti de leurs chambres. Je pense que je vais devoir faire un second passage dans les chambres dès que j’aurais fini mon premier tour….

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

4 réflexions au sujet de « Défi: Semaine 1 »

  1. Nathalie V.

    Coucou Virginny,
    Pour avoir mis en pratique la méthode Konmari, je t’avoue quand je lis la phrase “Le couloir devant les chambres n’est plus praticable, il contient tout ce que moi, je souhaite garder ou trier, et qui est sorti de leurs chambres. ” J’ai un peu tiqué.
    De ce que j’ai compris de la méthode, si tes enfants ont fait le tri de leurs affaires, tu ne dois pas repasser derrière. Ils ont fait leur choix. Je me rappelle d’un passage du livre ou Mary Kondo disait de ne surtout pas montrer les objets triés dont on voulait se débarrasser à qui que ce soit, sinon la personne allait probablement nous faire sentir du remord à nous séparer de certains objets.
    Peut-être que tu pourrais remercie les objets toi aussi si tu en ressens le besoin puis tu les emmène au comptoir du réemploi. Perso, remercier les objets m’a beaucoup aidé à les remettre en circulation, pour qu’ils servent à nouveau et procurent de la joie à d’autres.
    Bon courage pour le tri, ce n’est pas facile de mettre en pratique la méthode Konmari. Je m’y suis reprise à plusieurs fois aussi 😉

    Répondre
    1. VirGinny Auteur de l’article

      Hello Nathalie,
      Comme je suis d’accord avec toi! J’ai fais le choix (l’erreur?) de trier AVEC les enfants…. bon, concrètement surtout parce que sinon, ils ne démarrent pas.
      Et bien, même en essayant très très fort, le tri est compliqué.
      Je n’ai pas essayer de remercier les objets, car même si je respecte les objets, je n’ai pas encore testé cette habitude encore trop japonaise pour moi!
      Malgré tout, je continue mes allers-retours à la déchetrie et au container du réemploi!
      Merci pour ton soutien.
      Je suis sur la bonne voie, je le sais!

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *