Les 5 clés de l’organisation réussie

Il y a quelques années, lors d’une formation en développement personnel, on nous proposait de devenir notre propre « coach de vie » ; ou en mélangeant les termes, devenir le coach de notre propre vie !

J’avais alors appris, que l’un des moyens pour réussir à faire quoique ce soit était d’observer et de questionner des experts en la matière (en anglais ca donnait quelque chose comme « put the cook in the kitchen », j’adore l’image !)

Les 5 clés

Me voilà donc me posant LA question ; « Pourquoi et comment certains y arrivent ? » « Qu’est ce qui fait leur réussite ? »

Je vous propose donc ici 5 clés pour une organisation réussie :

1 – La motivation

Et il en faut une bonne dose pour prendre la décision de changer ses habitudes quotidiennes, et ce même si l’on pense que c’est pour améliorer sa vie !

Souvent la motivation de départ n’est pas ce qui nous manque, mais on se trouve confronté à un certain nombre d’écueils ; soit nous n’avons pas défini convenablement nos objectifs (but final, temps, besoins…) soit souvent, nous avons défini des objectifs trop élevés, nous avons mis la barre trop haute. Je vous ai raconté ici mon expérience à ce sujet !

Ceci nous mène bien souvent au découragement et à la démotivation. Pour rester motiver sur le long terme, on peut définir des sous objectifs souvent plus facilement réalisables ; en faire une liste, et cocher ceux atteints au fur et à mesure ! Avoir un rappel visuel de son avancement est très bon pour la motivation.

Il est aussi possible de se lancer des petits défis, seul ou à plusieurs pour augmenter sa motivation.

2 – Le désencombrement

Je l’ai déjà exposé ici, l’accumulation d’objets, de possessions, de biens dans notre quotidien encombre aussi notre cerveau

Je vous propose d’utiliser la méthode des 3 tas : « A garder », « A donner », « A jeter »La magie du rangement - Marie Kondo

· A garder : Tout ce que l’on utilise au quotidien ou ce qui a une valeur affective particulière. Marie Kondo « La magie du rangement » parle elle, de ce qui nous met en joie !

· A donner : Ce qui peut encore servir à quelqu’un : en état de marche, qui fonctionne, en bon état général, ce qui peut être réutilisé et les objets insolites qui pourraient provoquer un coup de cœur ou faire la joie d’une autre personne.

· A jeter : Tout ce qui est cassé ou détérioré, incomplet, dont la date d’utilisation est dépassée. En pensant à faire bien attention aux règles du tri sélectif de sa commune.

3 – Le lâcher-prise

L’organisation et le rangement ne sont pas une compétition, nous avons tous des amies ultra-organisées, voire même certaines que l’on qualifie de maniaque.

Le besoin et la notion même de rangement et d’organisation ne sont pas les même pour tout le monde. Ni même à chaque moment de sa vie.

Nous devons nous rappeler, que nous vivons dans notre foyer, et qu’il est important qu’il nous corresponde. Ne pas lui ôter toute sa vie, son humanité sous prétexte que chez notre amie Charlotte c’est nickel tout le temps !

Bon nombre d’entre nous ne vivons pas dans une « maison témoin » et cela leur convient très bien.

L’important est de savoir mesurer ce qui est bien pour nous et d’abandonner le perfectionnisme qui peut très vite nous nuire et nous décourager.

4 – La régularité

Pour l’organisation, le secret c’est la régularité ; Si je n’avance pas régulièrement, je me retrouve rapidement submergé sous une accumulation supplémentaire de travail (chez moi c’est le linge à plier par exemple)

Je vous propose donc de mettre en place quelques routines, que ce soit pour le ménage, le rangement, l’organisation avec les enfants.

Il suffit d’environ 30 jours pour que notre cerveau intègre une routine. Faites donc le test sur 1 mois, sans déroger à la règle (en tout cas jamais deux fois d’affilé). Au bout d’un mois, procédé à un bilan histoire de voir les bénéfices (ou non) et de savoir si vous conserver cette routine.

5 – La patience

Tout ce qui précède ne sera pas acquis en 5 minutes ! A nous de ne pas nous décourager, de trouver des moyens pour rester motivé sur le long terme. L’objectif ici n’étant pas de tout changer du jour au lendemain, mais plutôt de construire progressivement de bonnes habitudes qui nous suivront tout au long de notre vie. Libre à nous ensuite de les faire évoluer en fonction de nos besoins !

Et parce que la patience n’est pas forcément une chose facile, je vous encourage à fêter toutes vos petites victoires (aussi insignifiantes soient-elles aux yeux des autres !)

Et pour vous, quel est  à votre avis le point le plus important pour bien démarrer? Venez nous faire part de votre expérience en commentaire! Et si vous pensez que mon article pourrait aider un(e) de vos ami(e)s, n’hésitez pas à le partager!

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    4
    Partages
  • 4
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *