Trouver la bonne méthode

Voilà quelques mois, je suis partie seule à Paris pour quelques jours, et bien que on amoureux ainsi que chacun des enfants aient survécus, on ne peut pas dire que tout se soit passé sans écueils. Notamment pour Elouan qui est reparti dimanche soir à l’internat avec son linge encore humide…

De même, le week-end dernier je me suis octroyé une sortie en amoureux en laissant les grands se débrouiller seuls pour le repas de midi, le menu était prévu d’avance, ce qui ne m’a pas empêché de recevoir un sms me disant : « tu peux réexpliquer les étapes des pâtes carbo ? » Vous lirez bien entendu que l’explication avait déjà été donnée au moins une fois !!

Là, je me suis rendue compte qu’il y avait un dysfonctionnement dans notre manière de vivre en famille, cela m’a rappelé un des derniers chapitres du livre d’Olivier Roland, « Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études ». Dans son livre, à plusieurs reprises, Olivier parle de ces entreprises qui exigent que « l’indispensable patron » travaille 70 heures par semaine, ne soit jamais en vacances, ni même absent. Tout le monde n'a pas eu la chance de rater ses etudesAttendez, mais, cela ressemble un peu à une vie de mère au foyer, ma famille serait donc l’entreprise pour laquelle je travaille ? A vrai dire, j’avais bien cette sensation depuis longtemps, mais le réaliser, ça pique quand même !

Et puis là, je parle des mères au foyer, mais de nombreux foyers exigent des parents les 70 heures semaines, sans compter les heures passées dans un boulot à l’extérieur de la maison !

Alors que faire, est-il possible de ne plus être totalement esclave de notre maison ? Sans pour autant tout externaliser (ménage, lavage du linge, repassage, courses, cuisine…) ce qui est bien entendu possible mais fort coûteux !

Depuis de nombreuses années, j’essaye, avec fort peu de succès d’obtenir de l’aide des enfants (et avec un peu plus de succès de mon chouchou). J’ai tout essayé, les ordres et les menaces, les récompenses, les plannings de services, les règles de vie, j’ai même tenté de monnayer l’aide que j’espérais….

Du coup, cette semaine, je me suis dit : « Pourquoi ne pas tenter d’utiliser ces solutions qui fonctionnent pour les chefs d’entreprise ? »

La première chose à faire est de définir le dysfonctionnement et sa cause, puis, l’objectif est de faire en sorte que le problème disparaisse, et surtout qu’il ne se reproduise plus.

Ici, je constate que, à la maison, rien n’est fait sans que je ne le demande, sans que je ne donne à l’oral toutes les étapes une à une pour obtenir un résultat, et ce, à chaque fois que quelque chose doit être fait. Je répète donc les choses inlassablement (ou presque) !

Je ne sais pas chez vous, mais ici, je suis par exemple la seule à savoir utiliser la machine à laver le linge, pourtant, j’estime qu’à 13, 15 et 17 ans, mes enfants ont largement les capacités nécessaires pour accomplir cet acte hautement technique d’appuyer sur le bouton de la machine. Pour autant, ils ne le font jamais, ou presque, et lorsqu’ils décident enfin de le faire eux même, ils me demandent de les aider à toutes les étapes, « quel produit ? dans quel trou ? quelle quantité de produit ? quel programme ? quel bouton ? et après ? et ensuite ?… » si bien qu’en général, je fini pour des raisons évidentes de facilité et de gain de temps, par le faire moi-même.

Dans son livre, Olivier explique que pour une entreprise, il est possible, et même extrêmement recommandé d’avoir un « manuel des procédures » à disposition des employés, regroupant toutes les procédures nécessaires au fonctionnement de l’entreprise. Un « procédure » est donc un mode d’emploi, une explication des actions, décomposées taches par tache, nécessaires pour effectuer quelque chose. En cuisine, on appellerait cela une recette !

Une procédure, doit être comprise et applicable par le plus grand nombre, donc écrite de la manière la plus simple et la plus didactique possible.

Dans une entreprise, les procédures sont écrites pour être mises à disposition des employés ou des prestataires, à la maison, elles seront écrites pour les enfants et/ou le conjoint.

L’intérêt de mettre par écrit des procédures pour chez soi :

  • Elles sont un excellent aide-mémoire, en cas d’absence ou de « défaillance » de la personne effectuant habituellement cette tache
  • Elles évitent de se répéter, les enfants peuvent s’y référer sans faire appel au parent de service !
  • Elles peuvent permettre à chacun de savoir ce qu’il doit faire même si vous n’êtes pas présentAlors oui, à première vue, écrire des procédures pour tout ce qui peut être fait par une tierce personne dans la maison peu paraitre long et fastidieux, mais Olivier nous promet dans sonlinge 2 livre que cela peut nous apporter « joie, prospérité et tranquillité d’esprit », et je dois dire, que rien que pour cette promesse, je suis prête à essayer. Bien entendu, je ne vais pas écrire des centaines de procédures en une fois, d’abord parce que je ne saurais pas par où commencer, et ensuite parce que je me trouverai vite découragée par la masse de travail. Je vais donc créer ces « fiches méthodes » au fur et à mesure que je rencontrerai les problèmes. Je commence cette semaine par la fiche « Entretenir son linge »

 

Dans quel endroit ranger les fiches ?

Olivier propose la création d’un « classeur des procédures » pour toutes les regrouper, je vais donc suivre son conseil.

De plus, la fiche sera aussi plastifiée et affichée à l’endroit ou elle sera le plus utile. Par exemple, la fiche « entretenir son linge » sera affichée près de la machine à laver !

Créer ses fiches méthodes

  • On l’aura compris, les fiches doivent être simple et didactiques, à la portée de tous, comme ici nous parlons de nos enfants et de notre conjoint, on se doute bien qu’un roman, ou même une nouvelle ne seront pas lus ! Décomposez bien les actions sans omettre aucune tâche, mais soyez concis.
  • Pour les plus petits, vous pouvez utiliser des photos ou des pictogrammes
  • N’hésitez pas solliciter l’aide de vos enfants lors de la création des fiches en leur demandant de vous aider à « trouver le meilleur moyen de faire ceci ou cela »
  • N’oubliez pas de demander aux enfants si, après avoir testé la fiche, ils pensent que certaines modifications doivent être faites !

Et surtout, souvenez-vous qu’il est possible d’écrire des procédures pour absolument tout !

Alors, à vos crayons, à vos claviers, et venez partager vos procédures familiales, fiches méthodes ou recettes personnelles (quel que soit le nom que vous décidiez d’adopter !) en commentaire !

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    7
    Partages
  • 7
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *